DOGAD DOGUIA UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DES PSAO

 DOGAD DOGUIA UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DES PSAO

Dogad Doguia est un homme n’ayant jamais attendu que les alouettes lui tombent toutes rôties dans le bec. Tels les existentialistes de la trempe du philosophe Jean-Paul Sartre, ce fils de la Côte d’Ivoire sait que «l’homme est ce qu’il se fait». Jamais, au grand jamais, Dogad Doguia n’a misé tous ses espoirs sur une quelconque manne qui lui serait tombée du ciel. Véritable self made man, cette grande fierté de l’Afrique et l’Outre-Mer a su creuser ses sillons, chercher sa voie et attendre patiemment son heure de gloire. Dogad Doguia est partie intégrante de ces personnes qui savent que seul le travail paie et éloigne de nous les maux tels le vice, l’ennui et le besoin. C’est l’excellente raison pour laquelle il ne recule devant rien, quand il s’agit de travailler, d’oser pour espérer décrocher la lune. Et à force de faire parler son sens inouï de l’audace entrepreneuriale, celui qui caracole aujourd’hui à la tête de Africa SMB Forum, a su tisser sa toile pour devenir l’incontesté leader qu’il est actuellement.

COMMENT LE PETIT POISSON EST DEVENU GRAND

Lorsqu’en 1981, Dogad Doguia débarque en France, il n’est encore qu’un illustre inconnu. Le jeune Africain né en 1964, en quittant son pays natal, la Côte d’Ivoire, nourrit déjà de grands projets gardés en lieu sûr dans ses valises qui, à l’époque, constituent son seul bureau. Qu’importe, le nouveau «binguiste» qu’il est alors, est seul à croire en ses chances et en son étoile. Sa première étoile va commencer à briller et illuminer le ciel parisien en 1996. Dogad Doguia lance sur la place parisienne son cabinet de RP et fonde en 1999 Africagora. Il s’agit du premier club d’entrepreneurs des diasporas africaines en France. C’est le début de l’envol de cet Africain qui rêve grand et voit plus loin que le bout de son nez. Plus rien ne semble pouvoir freiner sa détermination. Il devient impossible de doucher les ardeurs de ce grand manager qui évolue en se laissant guider par une belle boussole. Il ne va plus se passer deux ou trois années sans que Dogad Doguia ne lance de nouveaux concepts. Son imagination est fertile, voire créatrice. La preuve, il intervient en 2002, en tant que Senior Business and Public à Airs Consultant auprès d’États, d’entreprises et d’institutions publiques et privées. Son ascension est fulgurante et c’est pourquoi en 2008, il est nommé au grade de Chevalier de l’Ordre du Mérite par la République française. Deux années plus tard, soit en 2010, le Département américain le sélectionne pour le Programme des Visiteurs Internationaux ( IVLP). L’ancien Régent (chef de l’État) de la République de Saint-Martin le distingue comme ambassadeur WUSME (World Union of SMEs) pour la Tunisie. Auparavant, il aura déjà fondé en 2012 Africa SBM Forum, une plateforme B2B d’interconnexion et de financement des PME africaines. Depuis 2019, Dogad Doguia est nommé président des organisations africaines et du développement commercial de ATIK, le conseil mondial de coopération et d’affaires de la Turquie.

C’est donc cet immense chairman de Africa SMB Forum qui, humblement et modestement, accepte d’être l’un des partenaires privilégiés de la première édition des PSAO (Produits et Services Inspirés d’Afrique et l’Outre-Mer), très attendue les 17 et 18 décembre prochains. Heureux sont donc les entrepreneurs et producteurs africains ou ultra-marins qui auront la chance d’être retenus pour participer à ce rendez-vous du donner et du recevoir.  Le seul fait d’avoir à échanger avec Dogad Doguia, homme de haut vol et à la carte de visite qui ne laisse plus vide le moindre espace, est déjà, en soi, un succès retentissant. Il est des opportunités que la providence offre une seule fois. À bon entendeur…

Cyrille Kemmegne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *